🏝 🐠    Bonnes vacances d’été!   🏝 🐠

Le cabinet est fermé entre le 26 Juillet et le 23 Août inclus. En attendant de vous retrouver à la rentrée, nous vous souhaitons de passer de merveilleuses vacances ensoleillés!

Apnée du sommeil chez le bébé prématuré

apnee-sommeil-bebe-premature

On estime qu’entre 2 et 4% des enfants sont sujets à l’apnée du sommeil. Parmi ces derniers, les bébés nés prématurément sont d’autant plus à risque.

L’apnée du sommeil est un trouble respiratoire causé par l’obstruction partielle ou totale des voies respiratoires nasales ou de la gorge.

Chez les bébés prématurés, notamment ceux nés avant 8 mois de grossesse, cette gêne provient généralement de l’immaturité des fonctions neurologiques et/ou mécaniques du système respiratoire.

L’apnée du sommeil concernerait un quart des bébés prématurés. Les épisodes d’apnée du sommeil vont cesser naturellement chez la majorité des bébés prématurés après quelques semaines de croissance supplémentaires.

En effet, les voies respiratoires du nouveau-né deviendront suffisamment matures pour lui permettre de respirer correctement.

Cependant, chez certains nourrissons, les troubles persistent et ne disparaissent pas d’eux-mêmes. Dans ces cas-là, un traitement adapté sera nécessaire.

Dans cet article, nous vous aidons à identifier les symptômes annonciateurs ainsi que les différents traitements existants.

Détecter l’apnée du sommeil chez votre bébé prématuré

Si votre bébé est prématuré, n’hésitez pas à surveiller son sommeil afin de détecter une possible apnée du sommeil au plus vite.

Le premier signe que votre enfant est sujet à l’apnée du sommeil est une respiration instable et compliquée. C’est-à-dire que lorsqu’il dort, la respiration du bébé est marquée par des pauses involontaires supérieures à 10 secondes.

Ces épisodes apnéiques peuvent provoquer un manque d’oxygène dans le sang ou encore un ralentissement de la fréquence cardiaque.

Les symptômes à surveiller sont donc une pâleur anormale ou une coloration bleutée des lèvres ou du visage.

Soigner l’apnée du sommeil d’un bébé prématuré

Avant de prodiguer un traitement, les médecins cherchent à identifier précisément la cause de l’apnée du sommeil chez le bébé prématuré.

Pour cela, ils réalisent généralement toute une série de tests et d’examens précis. Certains d’entre eux consisteront seulement à observer la respiration du bébé tandis que d’autres prennent la forme d’analyses médicales :

  • Prise de sang
  • Analyse d’urine
  • Prise de température
  • Etc.

En fonction de son degré de gravité et une fois la cause de l’apnée identifiée, les professionnels de santé peuvent adopter un ou plusieurs des traitements ci-dessous :

  • Stimulation douce de la respiration du bébé par le toucher
  • Traitement de la cause si elle est d’origine infectieuse
  • Une assistance respiratoire, dans les cas les plus sévères.

Conséquences de l’apnée du sommeil sur un enfant né prématuré

Si votre enfant est né prématurément et qu’il a été sujet à l’apnée du sommeil, il est possible que cette dernière ait impacté sa croissance maxillo-dentaire.

En grandissant et pour contrer les gênes respiratoires, il est possible que votre enfant ait développé des habitudes de respiration, un mauvais positionnement de sa langue ou de sa mâchoire qui perturbent la croissance de sa dentition.

Afin de vous assurer que tout est en ordre et se développe normalement, il est conseillé d’emmener votre enfant réaliser sa première visite chez le dentiste entre 2 ans et 4 ans.  

Dentiste pour enfants, le Dr Adriana Agachi est située à Paris et es spécialisée dans la gestion du stress et des méthodes de soins non intrusives.

Dans un environnement chaleureux et bienveillant, elle intervient aussi bien pour un examen bucco-dentaire que pour des soins avancés (frénectomie, orthodontie, etc.). N’hésitez pas à nous appeler pour prendre rendez-vous.

Tout sur ce blog

La dentisterie pédiatrique, c’est avant tout travailler ensemble pour le bien-être de vos enfants!

Contact

Vous avez une question? Le Docteur Adriana Agachi est à votre écoute!

+33 (0)1 84 17 77 47

Articles Récents

Inscrivez-vous à notre newsletter (à venir bientôt)