🏝 🐠    Bonnes vacances d’été!   🏝 🐠

Le cabinet est fermé entre le 26 Juillet et le 23 Août inclus. En attendant de vous retrouver à la rentrée, nous vous souhaitons de passer de merveilleuses vacances ensoleillés!

Le frein de langue peut rendre l’allaitement compliqué

frein-langue-allaitement

Le frein de langue fait partie des nombreuses muqueuses buccales. C’est une fine membrane qui relie le plancher de la bouche jusqu’au-dessous de la langue.

Dans cet article, nous verrons dans quel cas le frein de langue peut gêner l’allaitement et comment y remédier.

Frein de langue et allaitement

Chez les nourrissons, il n’est pas rare que le frein de langue soit trop court. Cela limite l’amplitude des mouvements linguaux et peut gêner l’allaitement au sein ou au biberon.

Un bébé avec un frein de langue restrictif a du mal à tirer sa langue en dehors de la bouche. Il rencontre alors des difficultés à sourire ou à s’alimenter correctement.

Nécessitant à l’enfant de réaliser des efforts supplémentaires pour téter, les symptômes d’un frein de langue court chez l’enfant sont les suivants :

  • La fatigue
  • Les ampoules labiales
  • Une prise de poids anormalement lente
  • Des difficultés à s’endormir et des nuits agitées
  • Des problèmes de digestion : rots abondants, coliques, aérophagie, reflux, etc.

Frein de langue et allaitement au sein

Il est également possible de détecter un frein langue trop court lorsque l’allaitement au sein est douloureux pour la maman.

Les efforts du nourrisson pour téter contribuent à la formation de crevasses ou lésions et provoquent des sensations de brûlure.

Les canaux lactifères n’étant pas assez sollicités, ils peuvent aussi être amenés à s’obstruer.

Frein de langue et biberon

Même si parfois passer à l’allaitement au biberon permet au bébé de retrouver une alimentation correcte, ce n’est pas toujours suffisant. Un enfant qui possède un frein de langue trop court peut rencontrer les mêmes difficultés à s’alimenter au biberon.

Si vous souhaitez continuer à allaiter au sein, mieux vaut dans ce cas consulter un spécialiste avant de passer au biberon.

Si vous détectez les mêmes symptômes cités ci-dessus pendant l’allaitement au biberon, pensez à consulter votre pédiatre ou un spécialiste.

Ces derniers sauront vous confirmer si le frein de langue de votre enfant est effectivement trop court ou s’il s’agit d’un autre problème.  

Frein de lèvre et allaitement

Le frein de langue n’est pas le seul à pouvoir contrarier l’alimentation du bébé. Le frein de lèvre peut également causer un allaitement insuffisant ou compliqué.

Le frein de lèvre est situé dans la partie haute de la bouche. Il relie la lèvre supérieure à la mâchoire. Un frein labial restrictif peut affecter la capacité de l’enfant à retrousser ses lèvres et donc l’empêcher d’avoir un bon positionnement au moment de téter le sein ou le biberon.

Un frein de lèvre trop court est plus difficile à détecter mais il peut influencer autant l’allaitement qu’un frein lingual serré.

La frénectomie

Les freins restrictifs (lingual ou labial) constituent environ un tiers des troubles de l’allaitement chez l’enfant. Selon l’âge et l’importance du problème, des méthodes douces peuvent être envisagées :

  • Exercices de rééducation
  • Repositionnement du bébé lors de l’allaitement
  • Etc.

Si ces méthodes ne sont pas efficaces, il est possible de réaliser une frénectomie, ou freinectomie. Cette opération simple et indolore consiste à inciser le frein lingual ou labial en son milieu.

Réalisée sous anesthésie locale, elle ne nécessite pas de points de suture.

Généralement, les effets bénéfiques de la frénectomie sur l’allaitement et l’alimentation du bébé sont rapidement constatés.

Vous suspectez un problème sur le frein de langue de votre enfant ou avez remarqué des soucis pendant l’allaitement ? N’hésitez pas à appeler le cabinet du Dr Agachi, pédodontiste à Paris.

Avec l’aide des symptômes identifiés par les parents, nous serons en mesure de vous prodiguer des conseils. Si la situation l’exige, nous programmerons au plus vite un examen dans notre cabinet.

Questions fréquentes sur le frein de langue et l’allaitement

Mon bébé a du mal à téter, cela peut-il être causé par un frein de langue trop court ?

Oui, un frein de langue trop court peut être une gêne à l’allaitement puisque l’enfant n’arrive pas à sortir sa langue assez loin pour téter correctement.

Le frein de langue de mon bébé est trop court, que faut-il faire ?

Il convient de consulter le pédodontiste afin de voir si une frénectomie doit être réalisée ou si cela peut être corrigé simplement en ajustant la position de bébé pendant l’allaitement.

Tout sur ce blog

La dentisterie pédiatrique, c’est avant tout travailler ensemble pour le bien-être de vos enfants!

Contact

Vous avez une question? Le Docteur Adriana Agachi est à votre écoute!

+33 (0)1 84 17 77 47

Articles Récents

Inscrivez-vous à notre newsletter (à venir bientôt)