🏝 🐠    Bonnes vacances d’été!   🏝 🐠

Le cabinet est fermé entre le 26 Juillet et le 23 Août inclus. En attendant de vous retrouver à la rentrée, nous vous souhaitons de passer de merveilleuses vacances ensoleillés!

MEOPA : existe-t-il un âge minimum d’administration ?

Y a-t-il un âge minimum à l'administration du Meopa ?

L’administration très réglementée du MEOPA peut laisser penser qu’il existe un âge minimum pour l’utiliser. 

En réalité, le gaz MEOPA n’est pas soumis à un âge minimum pour se voir prescrit. Néanmoins, son administration, si elle ne présente pas de risque, peut s’avérer moins efficace sur les enfants de moins de 3 ans.

Quelles indications pour le gaz MEOPA chez l’enfant ? 

Avant de s’intéresser à l’âge minimum d’administration du MEOPA, il convient de comprendre son usage. 

Le gaz MEOPA étant un moyen de sédation, son utilisation est indiquée dans la prise en charge de la douleur de l’adulte et de l’enfant. 

Ses propriétés anxiolytiques lui confèrent, par ailleurs, un intérêt particulier pour réduire l’anxiété et améliorer la coopération, des plus jeunes notamment. 

Les indications du MEOPA sont nombreuses : 

  • Réalisation d’actes douloureux de courte durée,
  • Ponctions lombaires, 
  • Ponctions veineuses, 
  • Sutures,
  • Pansements des petites brûlures,
  • Soins dentaires,
  • Etc.

Les rendez-vous chez le dentiste génèrent souvent un sentiment de peur ou d’anxiété, notamment chez les plus jeunes. Or, le stress peut modifier le comportement de l’enfant, et, de ce fait, impacter le bon déroulement des soins. 

Le gaz MEOPA, sur le principe de la sédation consciente, préserve l’état d’éveil de l’enfant tout en diminuant les réactions physiologiques ou psychologiques face à une situation de stress. 

MEOPA : âge minimum et modalités d’administration 

À partir de quel âge peut-on administrer du gaz MEOPA à l’enfant ? 

Avant l’âge de 3 ans, l’efficacité du gaz est moindre. Cela est dû à une concentration alvéolaire minimale inférieure à celle des enfants plus grands.

Ce que l’on appelle Concentration Alvéolaire Minimale (CAM) correspond à la concentration de gaz anesthésique dans les alvéoles pulmonaires. Moins la concentration en gaz est élevée, moins celui-ci aura d’effet. 

Avant les 3 ans de l’enfant, l’administration est donc possible mais nécessite un praticien habitué afin d’assurer un meilleur taux de réussite. 

Les modalités d’administration du MEOPA chez l’enfant 

On ne doit recourir à aucune contrainte pour administrer du gaz MEOPA à l’enfant. Il s’agit de faire accepter le masque par l’enfant. Contraindre celui-ci ne ferait que le mettre dans un état d’agitation que le MEOPA ne saurait calmer. 

La présence des parents peut parfois aider à rassurer l’enfant pendant toute la durée de l’inhalation, soit 3 minutes. 

Préparer l’enfant à l’administration de MEOPA

Il s’agit d’une étape cruciale, surtout chez les plus jeunes qui peuvent rapidement être impressionnés par le masque et qui ont donc besoin d’être rassurés.

Les parents et le praticien doivent parler avec l’enfant et lui expliquer la procédure, ainsi que les effets ressentis, le plus simplement possible. 

Durant l’administration du gaz (qui consiste en un mélange équimolaire de protoxyde d’azote et d’oxygène), il est conseillé de distraire l’enfant en continuant à lui parler, par exemple. 

Le dentiste peut, pour sa part, administrer un anxiolytique pour renforcer les effets du MEOPA.  

De manière générale, l’administration du gaz MEOPA à des enfants demande donc plus de préparation.

Néanmoins, si pour une efficacité optimale, on préfère administrer le MEOPA après l’âge minimum de 3 ou 4 ans, avant cet âge-là le gaz ne présente pas de contre-indications. 

L’administration avant l’âge de 3 ou 4 ans doit, malgré tout, être réalisée par un praticien familier de la procédure afin d’en garantir le succès. 

Tout sur ce blog

La dentisterie pédiatrique, c’est avant tout travailler ensemble pour le bien-être de vos enfants!

Contact

Vous avez une question? Le Docteur Adriana Agachi est à votre écoute!

+33 (0)1 84 17 77 47

Articles Récents

Inscrivez-vous à notre newsletter (à venir bientôt)