🏝 🐠    Bonnes vacances d’été!   🏝 🐠

Le cabinet est fermé entre le 26 Juillet et le 23 Août inclus. En attendant de vous retrouver à la rentrée, nous vous souhaitons de passer de merveilleuses vacances ensoleillés!

MIH : quel traitement chez l’enfant ?

Quel est le traitement proposé pour traiter la MIH ?

L’hypominéralisation des incisives et premières molaires définitives (MIH) est une maladie des dents qui touche entre 15 et 20 % des enfants âgés de 6 à 10 ans en France. 

Elle peut atteindre les quatre premières molaires ou les incisives définitives de l’enfant. Les dents atteintes présentent des taches de différentes tailles et couleurs. Sans un traitement adéquat, des complications ultérieures peuvent apparaître. 

Quand faut-il consulter un dentiste spécialiste en MIH ?

La consultation d’un pédodontiste doit avoir lieu le plus tôt possible. De nombreux parents ne remarquent pas la MIH lors de la croissance des dents de leur enfant. Plus la prise en charge par un professionnel est tardive, plus le traitement de la MIH est difficile.

Entre 6 et 9 ans, les dents définitives de l’enfant commencent à faire éruption. C’est durant cette période qu’il faut être particulièrement vigilant. Si des taches blanches, jaunes ou brunes apparaissent, il est important de consulter un pédodontiste.

En cas d’hypersensibilité chez l’enfant lors du brossage des dents ou au contact du chaud ou du froid, une visite chez un professionnel s’impose également. 

Quel traitement de la MIH ?

Le traitement de la MIH chez l’enfant est relativement complexe pour plusieurs raisons :

  • Les interventions peuvent être douloureuses car l’anesthésie locale est moins efficace,
  • Des visites plus régulières chez le dentiste spécialiste sont nécessaires,
  • La douleur augmente, de plus en plus au fil du temps.

Toutes ces problématiques ont tendance à créer une phobie chez les enfants lorsqu’ils se rendent chez le dentiste.

MIH : traitements thérapeutiques et orthodontiques

Des soins thérapeutiques et orthodontiques permettent d’apaiser l’enfant et de traiter efficacement la maladie. S’agissant d’une maladie spécifique qui touche principalement les jeunes enfants, l’intervention d’un dentiste spécialiste en MIH est requise.

Un pédodontiste est capable d’adapter les soins dentaires afin de diminuer l’anxiété et la douleur durant le traitement. Il peut s’agir d’une anesthésie dentaire dite ostéo-centrale ou d’une sédation consciente à l’aide de protoxyde d’azote. Ces deux méthodes permettent à l’enfant de se détendre entièrement durant les soins dentaires.

En pratique, le dentiste réalise plusieurs soins dentaires pour traiter les dents atteintes de la MIH :

  • Application de fluor tous les 6 mois,
  • Obturation des sillons, puits et fissures de molaires,
  • Traitement des taches. 

Quels sont les bons gestes à avoir ?

Si les dents de votre enfant sont atteintes par la MIH, il est indispensable d’adopter quelques bons gestes essentiels à l’amélioration de l’hygiène bucco-dentaire :

  • Effectuer un brossage des dents au moins deux fois par jour après le repas,
  • Surveiller que l’enfant ne grignote pas durant la journée,
  • Utiliser une brosse à dents souple et la remplacer tous les 6 mois minimum,
  • Apprendre à l’enfant à se brosser correctement les dents,
  • Surveiller le brossage des dents de l’enfant jusqu’à l’âge de 10 ans,
  • Consulter un pédodontiste tous les 6 mois.

Conséquences de la MIH chez le patient

Si la MIH n’est pas traitée efficacement et de manière préventive, des problèmes dentaires plus graves peuvent apparaître.

L’hypersensibilité dentaire chez l’enfant peut causer des douleurs très fortes en cas de contact avec le chaud et le froid. De plus, ces douleurs peuvent également se manifester au moment du brossage des dents et de la mastication.

Les dents atteintes se carient et se fragilisent beaucoup plus rapidement. Si aucun traitement n’est mis en place, les dents fragilisées peuvent se casser. 

Les dents atteintes par la MIH sont plus difficiles à anesthésier localement et rendent les soins dentaires douloureux.

Afin d’éviter des complications ultérieures, il est indispensable de consulter un pédodontiste régulièrement dès que l’enfant atteint 3 ans. Un contrôle régulier combiné à des soins préventifs permet d’assurer une santé bucco-dentaire optimale chez l’enfant.

Tout sur ce blog

La dentisterie pédiatrique, c’est avant tout travailler ensemble pour le bien-être de vos enfants!

Contact

Vous avez une question? Le Docteur Adriana Agachi est à votre écoute!

+33 (0)1 84 17 77 47

Articles Récents

Inscrivez-vous à notre newsletter (à venir bientôt)