🏝 🐠    Bonnes vacances d’été!   🏝 🐠

Le cabinet est fermé entre le 26 Juillet et le 23 Août inclus. En attendant de vous retrouver à la rentrée, nous vous souhaitons de passer de merveilleuses vacances ensoleillés!

​​La poussée dentaire de bébé

Poussée dentaire de bébé soulagée par un anneau de dentition

Votre petit bout de chou salive beaucoup, veut mordiller tout ce qu’il voit, a les joues rouges, pleure et est probablement irritable. Il est fort possible que vous ayez affaire à une poussée dentaire de bébé.

Débutant généralement vers l’âge de six mois, l’arrivée des toutes premières dents de bébé est souvent redoutée des parents. Dans les lignes qui suivent, vous saurez tout sur l’apparition des dents de lait chez le jeune enfant.

Poussées dentaires de bébé, moment appréhendé par les parents

La poussée dentaire chez bébé correspond à une succession d’épisodes douloureux. Ces derniers s’accompagnent parfois de symptômes pendant lesquels les dents du tout petit sortent les unes après les autres.

En effet, les premières dents de bébé se mettent en place dans la cavité buccale dès la naissance jusqu’à l’âge de trois ans. À l’âge de trois ans, en moyenne, l’enfant possède vingt dents, toutes temporaires.

Formation et développement des premières dents de bébé

Le développement des dents de lait de bébé est une science à part entière et fait même l’objet d’études ciblées en pédodontie, lesquelles sont accessibles après des études d’odontologie. Ces études ont pour vocation de former la future génération de dentistes pédiatriques.

Les dents de lait du nourrisson se forment dès la grossesse, à partir de la huitième semaine. Tandis que certains bébés naissent avec une ou plusieurs dents, d’autres doivent attendre l’âge de six mois avant que la première dent lactéale ne perce la gencive. La mise en place de la dentition temporaire de bébé dure trois ans. À ce stade, le jeune enfant dispose d’incisives, de canines ainsi que de premières et deuxièmes molaires.

La question des poussées dentaires chez le bébé prématuré

Les parents d’enfants prématurés se posent des questions légitimes quant aux poussées dentaires. Effectivement, un bébé prématuré est en décalage dans son développement. Pour évaluer sa croissance staturo-pondérale, son développement neurologique et l’évolution de sa dentition, les spécialistes utilisent l’âge corrigé, lequel correspond à l’âge réel diminué du temps de gestation manquant.

Aussi les bébés prématurés voient-ils leurs dents pousser selon leur âge corrigé. Dans tous les cas, les parents ne doivent pas être inquiets si les dents de leur bébé sortent plus tôt ou plus tard que la moyenne : quoi qu’il arrive, bébé disposera de vingt dents de lait entre deux et trois ans.

Les difficultés et anomalies liées à la poussée dentaire de bébé

La santé bucco-dentaire de bébé commence dès la grossesse. Pour garantir le développement dentaire optimal de l’enfant à naître, la mère doit adopter une alimentation saine, variée et nutritive. Dans le cas inverse, il est possible que l’émail des dents du nouveau-né présente des lacunes. Plus tard, ce dernier est susceptible d’être sujet à des caries précoces, lesquelles causent des douleurs et infections.

Par ailleurs, après la naissance, il arrive que certaines difficultés et anomalies soient constatées lors des poussées dentaires de bébé. Ces accidents de l’éruption dentaire sont un motif légitime d’interrogation des parents.

Parmi lesdits accidents ou anomalies : des éruptions dentaires retardées (retards isolés ou généralisés), des éruptions dentaires dystopiques ou ectopiques, la formation de kystes ou d’hématomes, etc.

Les causes de ces manifestations sont nombreuses (physiologiques, traumatiques, héréditaires). Afin d’éviter les phénomènes de type « première dent qui pousse de travers », « dent qui pousse dans le palais » ou « dent définitive qui pousse derrière une dent de lait », le dépistage et la prise en charge précoce sont la clé.

Aider bébé à mieux supporter ses poussées dentaires pendant toute leur durée

Si certains bébés n’éprouvent aucune douleur lors des percées dentaires, d’autres, à l’inverse, les supportent très mal. Pour aider bébé à mieux vivre ses poussées dentaires, des astuces et gestes simples existent. Par exemple, le parent peut lui donner un anneau de dentition réfrigéré à mordiller, masser la zone gonflée avec un produit adapté disponible en pharmacie voire lui donner du paracétamol en dose adapté à son âge.

Quand consulter un pédodontiste à cause d’une poussée dentaire ?

En règle générale, les poussées dentaires de bébé ne justifient pas de consulter un pédodontiste. Malgré tout, si la percée des dents de lait s’accompagne d’une fièvre particulièrement persistante ou si l’enfant présente une diarrhée aiguë, il est préférable de consulter rapidement un dentiste pédiatrique.

Tout sur ce blog

La dentisterie pédiatrique, c’est avant tout travailler ensemble pour le bien-être de vos enfants!

Contact

Vous avez une question? Le Docteur Adriana Agachi est à votre écoute!

+33 (0)1 84 17 77 47

Articles Récents

Inscrivez-vous à notre newsletter (à venir bientôt)